travaux-devis-71.com

un collectif de 40 personnes rachète une maison pour contrer un projet immobilier


Les riverains du quartier du Lavoir à Poitiers viennent de remporter une première manche dans le combat contre un projet immobilier. Une quarantaine de personnes ont constitué une SCI pour racheter une maison que le promoteur voulait détruire.

C’est une première victoire pour les riverains du chemin du Lavoir à Poitiers. Ils ont rassemblé par le biais d’une société civile immobilière la somme nécessaire au rachat d’une maison qu’un promoteur, Seixo Habitat, voulait racheter et détruire. Un projet de construction de plusieurs logements est en effet en route dans ce quartier. Il prévoit 17 logements sur un terrain situé tout à côté du Confort Moderne.

Pour permettre aux futurs habitants de circuler dans cette impasse, le promoteur avait prévu d’acheter deux maisons pour les détruire et construire une voie d’accès au bâtiment. C’est précisément une de ces deux maisons qui vient d’être rachetée par la SCI pour la somme de 235.000 euros.

Pour Christophe et Marina, le couple qui habite la maison et qui en est donc propriétaire, c’est un soulagement. « On a gagné le premier acte ! Pour l’instant, le promoteur n’a plus de voie d’accès à son terrain s’il poursuit son projet » nous explique Christophe, soulagé.

Pour Maxime Miossec membre du collectif du Lavoir, c’est en effet une première victoire : « On ne peut pas dire à 100% qu’on a stoppé le projet, mais on l’a bien retardé, ça, c’est sûr ! Maintenant, le sort du terrain n’est pas fixé, on voudrait le sanctuariser. »

Maintenant le collectif et les nouveaux propriétaires veulent passer au deuxième acte. Essayer de récupérer le terrain pour un projet qui concernerait tout le quartier.

« On voudrait lancer un projet de jardin partagé avec les écoles du quartier, le Confort Moderne et les riverains » détaille Christophe.

Pierre Souchaud le promoteur du projet estime que le rachat de la maison ne s’est pas fait dans les règles « un tiers, en l’occurrence la SCI ne peut pas préempter chez le notaire » explique-t-il un peu furieux devant l’évolution de cette affaire et de son traitement médiatique » c’est un tissu de mensonges! Je suis un peu furieux parce que nous avons toujours favorisé la concertation, nous avons eu de bons contacts avec la mairie et on nous fait passer pour des gens qui n’agissent pas dans la transparence. » Pierre Souchaud compte contacter son notaire pour qu’il vérifie la validité de l’acte et si le notaire trouve une irrégularité, le promoteur mettra l’affaire entre les mains de son avocat pour les suites à donner.

Pour lui l’achat de cette maison ne change rien.

Nous maintenons notre projet de construction de 17 logements sur ce terrain.

Pierre Souchaud, promoteur Seixo Habitat

Le quartier du Pont-Neuf est truffé de nouvelles constructions et de chantiers. La proximité du campus universitaire pousse les promoteurs à racheter les moindres parcelles de terrain, quitte à raser des maisons, comme cela pourrait être le cas impasse du lavoir, ou comme cela a été le cas rue du Petit-Tour, en face de l’ancienne prison de la Pierre-Levée où plusieurs immeubles sortent de terre. Même chose  encore avenue Jacques-Cœur où une nouvelle résidence a été construite.





Source link

Autres articles à lire

Rouen parmi les cinq villes de France les plus attractives

administrateur

l’encadrement des loyers peut-il être un frein à la location à Marseille ?

administrateur

Avec 60m de hauteur d’échafaudage, les travaux de sécurisation d’une des plus hautes tours de Toulouse débutent

administrateur

l’acquéreur d’un viager bientôt jugé pour assassinat

administrateur

investir en Poitou-Charentes est-il profitable ?

administrateur

Et si vous placiez votre argent dans une SCPI ?

Journal