travaux-devis-71.com
Image default
Conjoncture Immobilière

Se payer un château (d’eau) de 335 m² en Dordogne pour 20 000 € !

Se payer un château (d’eau) de 335 m² en Dordogne pour 20 000 € !
Notez cet article


Au niveau de la sa surface “habitable”, le prix est imbattable. La hauteur aussi. 8 niveaux, hauteur sous plafond 4m, ce château d’eau est ce qu’on appelle un bien atypique. Le potentiel est énorme, à la hauteur du défi architectural nécessaire pour valoriser la bâtisse

L’annonce de Camille Florin est parue dans le site Leboncoin à la mi-juillet. 

Insolite vente d’un château d’eau à aménager. Très grand château d’eau avec de nombreuses possibilités (logement insolite, gîtes et tourisme, investissement locatif) surface de 335 m² sur 8 niveaux + d’éventuelles mezzanines car la hauteur sous plafond de chaque niveau est de 4m. Situé sur une parcelle de 618 m² très bien localisée à 20 minutes de Périgueux. Structure béton armée de 18 cm d’épaisseur, dalle BA sur chaque niveaux avec accès en échelles crinolines. Possibilité d’ouvertures sur la structure. Incroyable vue panoramique sur la dordogne. Environnement calme et boisé. Mise à prix de 20 000 euros. Visites les samedis 25 juillet, 8 et 22 août, 5 et 19 septembre. Il partira à celui qui proposera la meilleure offre fin septembre.”

Les propriétaires souhaitent voir un projet intéressant autour du château d'eau

Les propriétaires souhaitent voir un projet intéressant autour du château d’eau

© France 3 Périgords – Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

 

Au départ, on voulait acheter un petit appartement à Périgueux.

Camille Florin, copropriétaire

Si aujourd’hui Camille met en vente son château d’eau à St Pierre de Chignac, aux portes de Périgueux, c’est que le projet qu’elle a monté avec son frère et sa soeur n’a pas abouti. Le projet familial était classique : acheter un petit appartement à Périgueux, le rénover, puis le louer. Mais la curiosité les emmène à visiter ce château d’eau. Tombés sous le charme, ils finissent par l’acquérir pour l’aménager plus tard.

Le plus dur sera d'aménager des pièces rondes hautes de 4,40 m de haut, sans ascenseur

Le plus dur sera d’aménager des pièces rondes hautes de 4,40 m de haut, sans ascenseur

© France 3 Périgords – Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

La vie en décidera autrement. Appelés par leur travail, leur situation géographique ou familiale, le chantier devient trop compliqué dans leur situation. Ils remettent donc leur “château” en vente, en souhaitant qu’il trouve un propriétaire capable de lui donner une vraie vie.

On a même eu quelqu’un qui voulait faire un musée du bilboquet !

Camille Florin

 

Beaucoup, comme Olivier, souhaitent aménager des locations insolites dans la tour

Beaucoup, comme Olivier, souhaitent aménager des locations insolites dans la tour

© France 3 Périgueux – Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

De quoi allécher les architectes amateurs de défis, les promoteurs audacieux, ou tout simplement les particuliers en quête d’originalité qui sont déjà venu visiter en nombre. Reste qu’il faudra les moyens de ses ambitions.

La vie de château pour 20 000 €… ou presque

Tout d’abord parce que le prix “aux enchères” sera certainement supérieur à 20 000 €uros. Ensuite parce que les travaux nécessaires pour l’aménagement auront sans doute un coût élevé, à la hauteur du bâtiment.

Les propriétaires comme la mairie veulent un acheteur qui valorise le lieu

Les propriétaires comme la mairie veulent un acheteur qui valorise le lieu

© France 3 Périgords – Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

Si on nous contacte pour y poser une antenne-relais, tout de suite ce sera impossible ! Même si on nous propose une grosse somme ! […] On aime notre région, on habite pas loin, on aimerait que ce soit un beau projet qui anime touristiquement cette région !

Camille Florin

Olivier, venu visiter cette curiosité, est plein de projets. Tombé amoureux de la Dordogne lors des vacances de son enfance, il rêve de transformer les lieux en locations saisonnières insolites. Et il n’est pas le seul.

Beaucoup d’autres sont venus avec la même idée. Y compris des clients potentiels venus d’Italie, dont certains savent déjà comment s’y prendre avec un château d’eau, qu’ils soient professionnels du bâtiment, ou entrepreneurs. 

D’autres enfin aimeraient pour y habiter, en faire un atelier de lutherie, ou même…  un musée du bilboquet ! Il faut reconnaître que la silhouette du château s’y prête particulièrement. Quel que soit l’acheteur, il devra répondre à deux critères : faire une offre intéressante, et porter un projet qui plaira aux vendeurs, en accord avec la mairie de St Pierre de Chignac. Ils n’accepteront pas de céder leur château à n’importe qui, et surtout pas pour y faire n’importe quoi. La vie de Châtelain impose un certain niveau d’exigence.

 

Insolite : un château d’eau à vendre



©France 3 Périgords



Source link

Related posts

Graves malfaçons dans une construction : la détresse d’une famille en Lot-et-Garonne

administrateur

Immobilier en Aquitaine : après le confinement, la région attire d’autant plus les acquéreurs

administrateur

les chiffres du logement étudiant dans l’académie d’Orléans-Tours

administrateur