travaux-devis-71.com

L’attrait récent pour les villes moyennes fait flamber l’immobilier en Poitou-Charentes

L’attrait récent pour les villes moyennes fait flamber l’immobilier en Poitou-Charentes
Notez cet article


À Poitiers et à Niort les prix pratiqués actuellement sur le marché immobilier sont à des hauteurs inédites. Une tendance à la hausse qui se retrouve dans l’ensemble de la région.

Quelques rares secteurs y échappent encore, mais globalement la flambée des prix de l’immobilier dans les villes moyennes est une réalité dans toute la région Poitou-Charentes, et particulièrement dans la Vienne et les Deux-Sèvres.

Réalisée à la sortie du confinement , l’édition 2020 du Baromètre des Territoires montre que près d’un quart des actifs habitants des grandes villes (de plus de 100 000 habitants) envisagent de déménager de leur logement actuel, et 50% d’entre eux souhaitent habiter en premier lieu dans une ville moyenne.

Née de ce confinement, rendue possible par le développement du télétravail, cette envie d’ailleurs, plus vaste, plus calme, plus vert a un impact majeur sur le marché de l’immobilier, et les prix atteignent des niveaux inédits jusqu’alors.

À Poitiers, le prix du m2 atteint 3 500€


Encore loin des indécents sommets parisien où le prix moyen du m2 plafonne à 11 000€, les 3 500€ atteints à Poitiers rapprochent l’immobilier viennois des tarifs bordelais : à Bordeaux le prix moyen du m2 est estimé à 4 500€.

Forte tension sur les terrains à bâtir, peu nombreux et très prisés ; petits logements très recherchés par les étudiants, pour le notaire Olivier Daigre, la forte augmentation du marché de l’immobilier à Poitiers s’explique par les nombreux atouts que présente la ville : “C’est une ville étudiante, en transformation, en mutation, il y a le TGV, il y a l’autoroute, c’est effectivement une ville qui offre une bonne dynamique“.

8 à 10% d’augmentation à Niort

A Niort, le prix des appartements anciens a augmenté de 8 à 10%

A Niort, le prix des appartements anciens a augmenté de 8 à 10%

© Ville de Niort

Proximité de l’autoroute A10, de lignes TGV, développement de la fibre optique, ces atouts sont partagés par plusieurs villes de la région, qui enregistrent la même flambée des prix de l’immobilier. C’est le cas à Niort, mais aussi à Châtellerault qui avait connu ses dernières années un effondrement de ce marché. “On voit un redressement sur cette ville, avec des prix qui sont globalement à la hausse. Avec des montants moins importants que sur d’autres villes, mais la tendance est là.” observe Olivier Daigre.

La campagne n’est pas épargnée

À la périphérie des villes, et même dans les communes rurales plus éloignées, les prix augmentent aussi en raison d’une demande croissante d’acquéreurs de maisons individuelles avec jardin, ou de plus vastes propriétés.

Cette hausse générale des prix de l’immobilier n’est pas sans poser de problèmes : aux personnes aux revenus modestes qui ont toujours plus de mal à se loger, et aux communes qui voyant le nombre de leurs administrés augmenter, doivent réaliser des aménagements (écoles, crêches, transports en commun) dont elles n’ont pas toujours les moyens.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source link

Autres articles à lire

VIDEO. A Bourges, trois immeubles d’une douzaine étages “foudroyés” en quelques secondes

administrateur

La pierre, valeur refuge après le confinement selon les notaires bretons

administrateur

Déconfinement : la tendance se confirme, la vente de biens immobiliers augmente dans la Drôme, l’Ain et les 2 Savoies

administrateur

L’encadrement des loyers va s’étendre à l’agglomération de Grenoble

administrateur

la bonne santé du marché de l’immobilier

administrateur

plusieurs centaines de personnes rassemblées contre le projet hôtelier

administrateur