travaux-devis-71.com

Immobiliers en Limousin : des envies de nature

Immobiliers en Limousin : des envies de nature
Notez cet article



L’observatoire de l’immobilier sort son bilan 2020 pour la Haute-Vienne. La crise sanitaire a créé de nouvelles envies envies tant pour les Limousin que pour les acquéreurs venus d’ailleurs. 

A voir le nombre de maison encore disponibles dans la région de St Junien, on se dit que l’immobilier a le vent en poupe en Limousin. 

C’est ce que viennent confirmer les chiffres publiés aujourd’hui par l’observatoire de l’immobilier en Haute-Vienne qui dresse son 29ème bilan annuel. 

L’enquête s’appuie sur 43 questionnaires renseignés par des agents immobiliers, constructeurs ou promoteurs. 

 

Envie d’air pur 

8614 actes de ventes auraient été signés en 2020. Un chiffre quasi équivalent à celui de 2019 dans notre région. Le prix des maisons aurait augmenté de 10% en Haute-Vienne contre 4% au niveau national. 

On note l’arrivées d’acquéreurs qui n’ont aucune attache avec la région. Ils recherchent pour la plupart des petits pavillons à la campagne. Ils veulent un jardin et un logement plus grand. Le confinement de mars dernier semble être un moteur d’achat important. 

Selon Dominique Renaudie, président du club de l’immobilier de la Haute-Vienne, le prix des maisons de ville à Limoges est lui aussi en augmentation. Mais ce type de bien serait surtout prisé par les limougeauds qui habitent déjà la cité, pour des raisons de commodité. Ils ne veulent pas changer leurs habitudes ou celles des enfants. 

 

Investissement locatif 

Si auparavant, on investissait à Limoges parce qu’on était originaire de la ville, des investisseurs venus d’ailleurs commencent à s’intéresser aux petites surfaces comme les T1 ou T1bis.  Le prix de ces biens a augmenté entre 10 et 11%. 

Les grandes surfaces locatives sont par contre beaucoup moins recherchées : le prix des T5 a baissé de 7,7%. 

La demande pour la location en milieu rural a tendance à se tendre, bien que l’offre soit relativement faible. Les locataires souhaitent eux aussi quitter la ville pour s’installer à la campagne. 

 

Immobilier commercial 

Evidemment, il semble impossible de vendre un fonds de commerce fermé sans savoir réellement quand il rouvrira.  

Les cessions de fonds d’activité artisanaux et commerciaux ont ainsi baissé de 31% en 2020.  S’il y aura un effet de rattrapage à la fin de la crise sanitaire, les agences immobilières sont les premières a souffrir de cette situation. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source link

Autres articles à lire

Immobilier : “ Le confinement a remis le logement au centre des intérêts des français ”

administrateur

la ville de Valence vend cinéma, maisons et autres bâtiments inoccupés

administrateur

Julien Marquis se lance dans une chasse aux châteaux

administrateur

le projet de cession de la mosquée Averroès à la Paillade est annulé, Michaël Delafosse se dit “satisfait”

administrateur

Après Ploërmel et Pontivy, Saint-Malo a vendu son ancien tribunal

administrateur

visites d’appartement, travaux dans une maison. Qu’ai-je le droit de faire ?

administrateur