travaux-devis-71.com

Après le confinement, les demandes immobilières explosent en Alsace

Après le confinement, les demandes immobilières explosent en Alsace
Notez cet article


Un jardin, beaucoup de personnes en ont rêvé ces dernières semaines, confinées dans de petits espaces sans extérieur. Pour certains, ce rêve ne plus seulement rester un rêve. Alors ils ont décidé de prendre les choses en main. C’est le cas de Léa Guillerminet, 28 ans. Elle a passé le confinement dans un studio de 20m² à Erstein, où elle vit depuis plusieurs années.”Etre coincée entre 4 murs sans pouvoir sortir, c’est devenu insupportable”, confie la jeune femme. Encore pendant le confinement, elle a pris contact avec Singer immobilier. Et a fini par signer le contrat. 

 

Léa Guillerminet a pris contact avec Patrick Singer pendant le confinement. / © E. Gambette
Léa Guillerminet a pris contact avec Patrick Singer pendant le confinement. / © E. Gambette

 

Pendant le confinement, les gens ont eu l’impression d’étouffer

– Patrick Singer, agent immobilier et promoteur

Son nouvel appartement se situe à Obenheim. Il s’agit d’un 42m² avec une petite terrasse et un jardin. “L’extérieur, c’est devenu le critère le plus important. J’ai grandi dans une maison avec un jardin et je voulais retrouver ça”, explique Léa Guillerminet. Patrick Singer, agent immobilier et promoteur, a bien remarqué ce besoin chez ses clients : “pendant le confinement, les gens ont eu l’impression d’étouffer. A présent, ils veulent retrouver une sensation de liberté et ont besoin de se mettre au vert”. Conséquence : les demandes explosent. Rien que pendant le confinement, Patrick Singer a réalisé quatre ventes. Il compte une quarantaine de demandes au total.

 

A Obenheim, 14 des 18 appartements ont été vendus après le confinement. / © E. Gambette
A Obenheim, 14 des 18 appartements ont été vendus après le confinement. / © E. Gambette

Pour certaines personnes, le changement de vie ne pouvait plus se faire attendre. Alors ils ont acheté leur bien sur plans, comme l’a fait Léa Guillerminet. “On ressent ce besoin d’urgence. Après avoir été cloîtré chez soi durant des semaines, les gens veulent partir tout de suite, ils veulent que ça aille vite”, témoigne Patrick Singer. Le confinement a aussi été un accélérateur pour beaucoup. “J’avais déjà en tête d’acheter un jour, mais pas tout de suite, c’est le confinement qui m’a fait me décider”, explique Léa Guillerminet. A Obenheim où elle a acheté, 14 des 18 appartements ont trouvé preneur juste après le confinement.

Pour certains professionnels, les maisons avec jardin sont même devenues un véritable argument marketing. Pour Alain Oster, constructeur de maisons individuelles à Menchhoffen, dans le nord de l’Alsace, “c’était déjà un argument intéressant avant la covid. Mais le confinement a fait que les gens ont davantage besoin et envie de sortir de chez eux”. Alors Alain Oster cible la publicité sur cet argument. Et cela fonctionne : il reçoit une demande tous les deux jours. Avant le coronavirus, c’était une fois toutes les trois semaines. “Certaines personnes âgées se disent que c’est le moment ou jamais de construire une maison. Et d’autres clients, plus jeunes, profitent des crédits à faible taux d’intérêt pour devenir propriétaire”, explique Alain Oster. 

 

Alain Oster s'adapte à la situation actuelle pour attirer de nouveaux clients. / © E. Gambette
Alain Oster s’adapte à la situation actuelle pour attirer de nouveaux clients. / © E. Gambette

Si pour beaucoup, le confinement a été un vecteur d’envie de verdure, pour d’autres, le déclic s’est fait dans l’autre sens. “Certains clients nous sollicitent pour construire une plus petite maison que celle dans laquelle ils vivent actuellement. Je pense notamment à un couple qui possède une ferme et qui a vraiment réalisé tout ce qu’il y a à y faire et que c’est devenu trop grand pour juste eux deux”. Au total, Alain Oster compte 12 projets. Mais les clients vont devoir se montrer patients : avec l’allongement des délais lié au coronavirus, les chantiers ne pourront débuter qu’en fin d’année, voire au début de l’année prochaine. 



Source link

Autres articles à lire

Estimation immobilière gratuite : comment faire ?

anna.delio75@gmail.com

” il y a eu un déclic pendant le confinement “

administrateur

embellie pour le marché immobilier à Perpignan

administrateur

Montpellier : des riverains protestent contre un chantier qui pompe l’eau pour construire des parkings souterrains

administrateur

Des agents immobiliers de Toulouse racontent les nouvelles attentes (ou pas) de leurs clients depuis le déconfinement

administrateur

les chiffres du logement étudiant dans l’académie d’Orléans-Tours

administrateur